Xyrop

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 9 janvier 2019

[Réflexion] Le droit d'auteur applicable aux parties de JdR : antithèse et conséquences.

Le précédent billet présentait les différentes qualifications juridiques potentiellement applicables à une partie de JdR. Ce billet vient explorer les causes et les conséquences de l'absence d'applicabilité du droit d'auteur à une partie de JdR : bref, que se passe-t-il si aucune des qualifications précédemment proposées n'est valable, et que le droit d'auteur n'est pas applicable aux parties de JdR ? Si vous avez vu "Ridicule" de Patrice Leconte, vous serez sans doute tenté de me traiter de "philosophe", mais n'oubliez pas que le personnage dont vous reprenez la réplique finit par (SPOILER) perdre la tête (FIN DU SPOILER)... mais on parle quand même de Louis XVI là...

Lire la suite...

lundi 31 décembre 2018

[Réflexion] Le droit d'auteur appliqué aux parties de JdR ?

Où s'arrête la responsabilité de l'auteur, et où commence celle du meneur de jeu ?

D'une première réflexion sur cette organisation du partage de la création entre auteur et meneur de jeu, toute une problématique s'est rapidement manifestée quant à la notion de la partie de Jeu de rôle en tant que représentation d'une œuvre préexistante, ou bien en tant qu’œuvre éphémère de collaboration entre les divers participants.

Cette problématique soulève d'autres interrogations sur la manière dont le droit d'auteur peut appréhender l'objet "partie de Jeu de rôle", et les conséquences des différentes qualifications juridiques appliquées à une partie de Jeu de rôle.

Bref, un avertissement est de rigueur : ceci est un billet juridique assez trapu (que certains trouveront sans doute soporifique) basé sur l'état du droit (et du JdR) à la fin de l'année 2018, et qui ne sera probablement jamais mis à jour.

Lire la suite...

lundi 29 octobre 2018

[D1000 et D100] Ateliers-conférences les 2 et 3 novembre 2018

Les 2 et 3 novembre 2018, deux ateliers-conférences se tiendront au Pavillon des Canaux, 39 quai de la Loire, 75019 Paris, France. Le samedi 3 novembre, ces ateliers seront suivis de parties de démonstration de JdR sur une thématique horrifique : c'est halloween, c'est normal.

Atelier : Mener une course poursuite - 02 Novembre 2018, de 19 à 20 heures

De nombreux jeux de rôles tentent d’émuler des scènes tirées d’autres média narratifs comme par exemple les films de cinéma et surtout les films d’action. Passage quasiment obligé de ce type d’histoire, la scène de poursuite, où les protagonistes prennent en chasse un antagoniste, ou au contraire sont eux-mêmes pourchassés. Or, très souvent, les meneurs de jeu (et les réalisateurs de films !) échouent à créer une scène de poursuite captivante. Cet atelier décortique la mécanique de ces scènes et vous propose en séance de créer vous-même votre propre scène de poursuite, la plus palpitante que vous ayez jamais imaginée !

Inscriptions gratuites mais indispensables sur Eventbrite : bit.ly/2E6QHeP

Conférence : Tuer les personnages-joueurs - 03 Novembre 2018, de 15 heures à 16 heures 30

On dit souvent qu’il n’y a pas de gagnants dans une partie de JdR, mais seulement des survivants. Est-ce à dire que les joueurs dont les personnages sont morts ont échoué ? La mort des PJ doit-elle être vraiment la fin de la partie, voire celle de la campagne ? Et si les PJ ne risquent rien, comment leur faire ressentir l’importance de ce qu’ils vivent ? Cet atelier d’1h30 vous donnera des astuces pour gérer le risque de mort des PJ ainsi que sa survenance. Après cela, il sera temps d’en finir définitivement avec le sentiment d’impunité de ces PJ irresponsables !

Inscriptions gratuites mais indispensables sur Eventbrite : bit.ly/2IMB7Um

Parties de jeu de rôle - samedi 03 novembre de 17 à 18 heures et de 18 à 19 heures

Avec les jeux suivants : Friday Night Zombi, Sombre, Pathfinder, Donjons & Dragons.

Inscriptions gratuites mais indispensables sur Eventbrite : bit.ly/2CzmT9p

Événement organisé avec le soutien inconditionnel et la logistique brillante de D1000 et D100, et du Pavillon des Canaux. Allez leur dire merci !

http://d1000etd100.com/

http://www.pavillondescanaux.com/

http://www.pavillondescanaux.com/conference-sur-les-jeux-de-role-jeux-de-roles/

mercredi 12 septembre 2018

[Tactique de maîtrise] Aléa, incertitude et rétention d'informations : usages du lancer de dés en JdR

La plupart des jeux de rôle sur table présentent l'usage des dés de la manière suivante :

  • une action impossible échoue toujours ;
  • une action inratable réussit toujours ;
  • quand on ne sait pas si l'action est impossible ou inratable, on lance les dés.

Le lancer les dés a cependant d'autres usages et impacts, et ce billet a pour objet de poser mes propres réflexions - peut-être bien vaines et sans fondement - sur le sujet.

Lire la suite...

jeudi 3 mai 2018

[Tactique de maîtrise] Scénario basé sur un diagramme d'Ishikawa

Très souvent, les scénarios que l'on peut trouver dans le commerce contiennent des phases narrativement simplistes où le meneur doit faire en sorte que s'accumulent les péripéties, les revers pour les personnages-joueurs. On trouve un inventaire des difficultés envisageables, disponibles pour le meneur de jeu. Ainsi le voyage est agrémenté de péripéties telles que : la caravane est attaquée par des brigands, un dromadaire se blesse, un puits est à sec, etc.

Ces péripéties apparaissent au final aux joueurs comme dictées par l'arbitraire du meneur de jeu ou de l'auteur du scénario. Il existe cependant une manière simple et efficace de faire survenir ces péripéties d'une manière extrêmement logique, qui donnera l'impression aux personnages-joueurs qu'ils sont les seuls responsables de la situation insoluble dans laquelle ils se retrouveront.

Cette tactique de maîtrise est basée sur un détournement d'usage d'un outil appelé diagramme d'Ishikawa, et ce billet reprend, tout en la détaillant et en l'approfondissant, l'une des sections (diapositives 12 à 16) de la présentation disponible ici.

Lire la suite...

lundi 9 avril 2018

Strategic gamemastering, part 5 : Converting THACO links into scenes

Having performed the prescribed steps of the strategic gamemastering methodology, the strategist GM now has obtained the requisite THACO.

Accordingly, this THACO provides the GM with :

  • an overview of all objects (Themes, Locations, NPCs & Items) which are common to your players' respective creative agendas ;
  • a list of all the links that the GM has created in order to increase the number and interdependencies of objects across the player-characters.

A question remains : how to switch from a strategic level of gamemastering to a tactical level ? Which concepts should be converted into scenes ? How to create these scenes ?

This post aims at answering these questions.

Lire la suite...

lundi 22 janvier 2018

[Tactique de maîtrise] Mener une partie de 2 heures maximum en convention ou salon

La tendance sur les salons et conventions depuis les 5 dernières années est en effet au raccourcissement de la durée que les visiteurs des salons sont prêts à accorder à leur participation à des parties de JdR. Cela peut sembler paradoxal pour une activité qui est connue pour être consommatrice en temps, mais c'est pourtant ce qui se passe : annoncez aux visiteurs qu'ils vont rester 3h30 assis sur une chaise, et ils vont s'inquiéter voire renoncer à venir à la table de jeu. Or, que vous souhaitiez mettre en œuvre une simple démonstration ou faire connaître votre jeu, l'intérêt de la partie que vous proposez en salon est précisément faire venir des joueurs à votre table de JdR et non de les faire fuir ! Après 15 ans au moins passés à mener et participer à des parties de JdR au cours de conventions et salons consacrés, cet article présente quelques conseils nés de l'expérience pratique - comme disent nos amis anglophones : YMMV (Your Mileage May Vary).

Lire la suite...

jeudi 14 décembre 2017

Strategic Gamemastering, part 4: Matrix campaigns

You've read all three installments of the Strategic Gamemastering posts, and you're telling yourself that while the method certainly could work for one-shot scenarios with strongly divergent characters, you are still in doubt that the THACO tool could manage the several pre-written adventures, modules or 50-scenario campaign that you have bought for your favorite game.

Your main issue is that if, in accordance to the process described in Part 3 of Strategic Gamemastering, you decompose a single scenario into its base components and enter them into the THACO for subsequent exploitation, the player-characters will enter the scenario in a manner certainly consistent with their own objectives or background, but probably not in the manner envisioned by the scenario author but by each following their own creative agendas.

Since player-characters will be entering the narrative threads of the scenario in an uncontrollable and unpredictable manner, there is also a definite possibility that the scenario will unfold in a manner wildly different from the author-driven narrative direction. This, of course, implies a massive uncertainty as to whether the ending of the scenario will match the beginning of the next campaign scenario as envisioned by the campaign designers !

These reservations are quite legitimate. However, the Strategic Gamemastering method also provides for long-winded campaigns and even follow-up campaigns. This post will show you how.

Lire la suite...

mardi 10 octobre 2017

[Octogones 2017] Supports de conférence

Suite à la convention Octogones 2017 qui s'est tenue les 7 et 8 octobre 2017 au Double Mixte à Villeurbanne, voici les supports de chacun des ateliers spécialisés "Mener des parties de jeu de rôle" qui y ont été présentés.

Support de la conférence interactive "Maîtrise Stratégique" - Octogones 2017 (pdf en français)

Support de l'atelier "Devenir Meneur de Jeu" - Octogones 2017 (pdf en français)

Toutes questions et remarques sont bien évidemment les bienvenues en commentaires ou par courrier électronique.

lundi 25 septembre 2017

[H3P] Casus Belli 22 et le Clan des éperviers

Le n°22 du magazine Casus Belli propose un univers de jeu, Fadeloge-le-Vieil, afin d'incarner des adolescents et de découvrir ainsi l'univers de Donjons & Dragons 5e édition.

Afin de vous permettre un jeu en campagne sur la durée, le temps que sorte le Casus Belli n°23, voici la conversion pour Héros comme Trois Pommes des personnages précréés du "Clan des Éperviers", prenant en compte les dernières évolutions des règles de H3P.

Évidemment, ces personnages ont in fine vocation à devenir des personnages adultes à part entière de Donjons & Dragons 5 - les règles de Héros comme Trois Pommes sont précisément faites pour ça.

- page 1 de 6