Ce billet présente un retour d'expérience relatif à une partie de JdR dans des conditions minimales (voire de dénuement extrême) : sans dés ni feuilles de personnages prêtes, sans scénario construit, sans jeu ni univers particulier, a fortiori sans écran, plan de jeu, figurines, tables, et avec un temps très limité tant pour faire créer des personnages aux joueurs que pour dérouler la partie.

Les questions corollaires de ce billet sont les suivantes : qu'est-ce qui est vraiment nécessaire pour jouer ? De quels matériels est-il possible de se passer ? Par quoi ceux-ci peuvent-ils être remplacés ?

Ce billet est dédié aux créateurs géniaux du merveilleux JdRa "Préhysterik", qui ont transformé ma manière de concevoir le JdR, et sans lesquels cette partie en conditions minimales n'aurait pas pu avoir lieu.