Bon, ce billet va encore parler de droit d'auteur, de droits patrimoniaux et de droits moraux, suite à une question qui m'a directement été posée sur un réseau social. Comme ce sont des réflexions personnelles (basées sur mes vagues notions de droit d'auteur et le cas échéant un peu de jurisprudence), ce billet sera, comme d'habitude, brouillon et déstructuré, et ne saurait être utilisé à aucune fin de conseil ou d'avis juridique - sinon par des irresponsables et des fous.