Enfant goule

Il arrive que des enfants mordus par des goules succombent à la fièvre des goules et renaissent morts-vivants. Ces enfants goules gardent leurs souvenirs, leurs compétences et continuent de parler les langages qu'ils connaissent, mais sont dévorés par la faim, un besoin obsessionnel et insatiable de se nourrir de chair humaine (ou humanoïde), fraîche (D&D 3.5) ou très faisandée voire pourrie (Pathfinder 3.75).

Création d'enfant goule

L’archétype acquis « enfant goule » peut être ajouté à n’importe quel enfant humanoïde (appelé ci-après la « créature de base »). L'enfant goule conserve les niveaux de classe héroïque enfantine de la créature de base, mais ses autres caractéristiques et pouvoirs changent de la manière suivante :

Taille et type. Le type de la créature devient mort-vivant. Ne recalculez pas le bonus de base à l’attaque, les jets de sauvegarde et les points de compétence. La taille reste inchangée – à jamais.
Dés de vie. Le dé de vie de l'enfant goule est un d12 (7PV).
Classe d’armure. L'enfant goule acquiert un bonus d’armure naturelle de +2 (ou conserve l’armure naturelle de la créature de base si celle-ci est supérieure).
Attaques. Si la créature de base ne disposait pas d'une attaque naturelle, elle gagne trois attaques naturelles principales : une attaque naturelle de morsure (toucher basé sur la Dextérité) et deux attaques de griffes (toucher basé sur la Force).
Dégâts. Les attaques naturelles de la créature de base peuvent causer la paralysie en plus des dégâts normaux. Les attaques naturelles et avec armes de la créature de base infligent des dégâts normaux. La morsure et les griffes de l'enfant goule infligent respectivement 1d3 et 1d2 points de dégâts s'il est de taille petite, et respectivement 1d4 et 1d3 points de dégâts s'il est de taille moyenne, outre le modificateur éventuel de Force.
Particularités. L'enfant goule conserve toutes les particularités de la créature de base, auxquelles viennent s’ajouter les suivantes :
Fièvre des goules (Ext). Maladie : morsure, jet de Vigueur, temps d’incubation 1 jour ; effet : affaiblissement temporaire de 1d2 points de Dextérité et de 1d2 points de Constitution. Le DD de sauvegarde est de 10 plus le modificateur de Charisme de l'enfant goule.
Un humanoïde mort des suites de cette maladie revient à la non-vie sous forme de goule (et dans le cas d'un enfant, sous forme d'un enfant goule) à minuit lors de la nuit suivante. La victime n’est pas sous le contrôle des autres goules, et se conduit en tous points comme une goule ordinaire.
Immunités des morts-vivants (Ext). L'enfant goule est immunisé contre les effets mentaux, le poison, le sommeil, la paralysie, l'étourdissement, la maladie, les effets magiques de mort et ceux requérant un jet de Vigueur sauf s'ils fonctionnent également sur des objets. L'enfant goule est également immunisé aux coups critiques, aux dégâts non-létaux, aux affaiblissements temporaires ou diminutions permanentes de caractéristiques, au drain de vie et aux dégâts excessifs. L'enfant goule n'a pas besoin de respirer, dormir ni, théoriquement, de manger. L'énergie positive inflige des dégâts aux enfants goules, tandis que l'énergie négative guérit leurs blessures.
Paralysie (Ext). Toute créature frappée et blessée par la morsure ou les griffes d’un enfant goule doit réussir un jet de Vigueur sous peine de se retrouver paralysée pendant 1d2+1 rounds. Les elfes sont immunisés contre ce pouvoir. Le DD de sauvegarde est de 10 plus le modificateur de Charisme de l'enfant goule.
Résistance au renvoi des morts-vivants (Ext). L'enfant goule bénéficie d’une résistance de +2 au renvoi des morts-vivants.
Vision dans le noir (Ext). L'enfant goule dispose en permanence d'une vision dans le noir (comme le sort du même nom), d'une portée de 18 mètres. Si la créature de base disposait déjà de cette aptitude de vision dans le noir, alors la portée de celle-ci est doublée à 36 mètres.
Caractéristiques. Les caractéristiques de la créature de base sont augmentées comme suit : Force +2, Dextérité +4, Charisme +4. Étant mort-vivant, l'enfant goule n'a pas de score de Constitution.
Compétences. L'enfant goule bénéficie d’un bonus racial de +4 aux tests d'Astuce, Bravade, Cachotterie, Gambette, Grimpette et Poudre d'escampette.
Facteur de puissance. Comme la créature de base +1.
Organisation sociale. Solitaire, groupe (2–4) ou bande (7–12).
Alignement. L'alignement devient invariablement chaotique mauvais.
Ajustement de niveau. Comme les niveaux de classe héroïque enfantine de la créature de base +5. Les niveaux de classe d'âge ne sont pas pris en compte dans le cadre de cet ajustement.